La différence au cœur de la pratique théâtrale

Post-marginal propose un laboratoire humain rassemblant 60 artistes pour réinventer le regard porté sur la “différence” dans la pratique théâtrale et explorer pleinement son potentiel créatif.

 

Comment les marqueurs identitaires peuvent-ils devenir une matière première au service de la création théâtrale ?

Laborarium d’intelligence créative :

nom inventé.
espace d’échanges et de rassemblement à des fins de recherche, de création et d’exploration collectives.

INVENTONS 

LE THÉÂTRE

DE DEMAIN

LA DIFFÉRENCE AU COEUR DE LA PRATIQUE THÉÂTRALE

Pour la première fois à Montréal, Post-marginal propose un laboratoire humain rassemblant 60 artistes pour réinventer le regard porté sur la “différence” dans la pratique théâtrale et explorer pleinement son potentiel créatif.

Sous la co-présidence de la dramaturge Marie-Louise Bibish Mumbu et de la chercheuse Julie Burelle, cet événement permettra aux professionnel-le-s de théâtre d’échanger sur leurs démarches et d’enrichir leur vocabulaire de création en cette ère de pluralité des expériences, des récits et des vécus.

  • Comment les marqueurs identitaires peuvent-ils devenir une matière première au service de la création théâtrale ?
  • Quels vocabulaires théâtraux apparaissent quand nous laissons entrer toutes les composantes de notre société québécoise ?
  • Comment laisser émerger la puissance créative de la différence dans les salles de répétition ?

présenté par Diversité artistique Montréal (DAM) et Modern Times dans le cadre de la Semaine de la diversité théâtrale.

Parce que les différences sont richesse et beauté.
Parce que nous sommes las de ce qui nous sépare.
Parce que nous sommes coincés dans les discours.
Parce qu’on veut tous que le théâtre vise l’excellence,
Parce qu’on veut aller plus loin.
Parce qu’en tant que créateurs de théâtre nous devons encore mieux comprendre,
chercher, imaginer, se rendre vulnérable, défaire les boîtes
et continuer à être un des révélateurs de l’humanité.
Parce que nous voulons encore essayer,
malgré les échecs.
Mais, essayer différemment,
Essayer ensemble et avec bienveillance,
en amenant chacun
nos peurs, nos espoirs, nos histoires.
Parce que la création est ce qui nous rassemble.
Honorons la
et essayons encore.
Écoutons
Créons,
Prototypons des solutions.
Apportons chacun notre pierre dans ce laboratoire humain, libre et protégé des regards,
et inventons le théâtre de demain,
le théâtre où les différences sont au cœur de notre pratique.

Programme

MARDI 15 MAI

MERCREDI 16 MAI

La première journée sera dédiée à l’exploration et à la compréhension profonde des enjeux

La deuxième journée sera dédiée à l’expérimentation, l’élaboration de solutions pratiques et le prototypage

Formats et méthodes utilisées :

Laboratoire humain conçu à partir d’exercices en intelligence collective et intime, utilisant la pensée visuelle, la puissance des histoires pour grandir et des ateliers de pratique pour co-concevoir de nouvelles approches.

La participation aux deux journées est vivement recommandée afin de mener le plus loin possible cette exploration collective.

Inscrivez-vous

Programme détaillé à venir

Co-présidence

Crédit photo : Rachel Shamakay

Marie-Louise Bibish Mumbu

Résiliente, afro-féministe, militante par les mots et les arts, membre du CEAD – Centre des Auteurs Dramatiques -, Marie-Louise Bibish Mumbu participe aux événements montréalais à travers l’éducation populaire et la décolonisation des mentalités dans les théâtres, les table-rondes, les festivals, les maisons de la culture, etc. Son roman, Samantha à Kinshasa, publié en 2008, réédité à Montréal en février 2015 aux éditions Recto Verso a été adapté au théâtre par Philippe Ducros sous le titre de Bibish de Kinshasa. L’auteure a également travaillé dans le milieu communautaire en y intégrant sa pratique artistique à travers des ateliers d’écriture. Elle réside au Québec depuis 2010. 

Julie Burelle

Julie Burelle est conseillère dramaturgique et professeure de théâtre à l’Université de la Californie à San Diego. Sa recherche porte entre autres sur la représentation des communautés marginalisées sur la scène théâtrale. Son livre portant sur le théâtre et d’autres manifestations culturelles autochtones au Québec sera publié en décembre 2018 aux presses de l’Université Northwestern. À titre de conseillère dramaturgique, Julie a travaillé avec de nombreuses compagnies en Californie dont La Jolla Playhouse, The Trip et Sledgehammer Theatre. Elle collabore aussi avec le festival Native Voices at the Autry à Los Angeles qui a pour mission de diffuser le théâtre autochtone.